La recherche publique ne doit plus servir à détruire la planète

Une tribune co-écrite par les Ateliers d´Écologie Politique francilien, de Toulouse et de Dijon face à une loi de programmation pluriannuelle de la recherche qui ne peut qu´aggraver la crise écologique.

Pour les abonnés au Monde, la tribune est accessible ici



Citer ce billet
Atelier Ecopol (2020, 12 mars). La recherche publique ne doit plus servir à détruire la planète. ATelier d'ÉCOlogie POLitique. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d1u8

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search