Du verdissement de façade au verrouillage de l’avenir : formes et fonctions du greenwashing

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif Greenwashing : manuel pour dépolluer le débat public, aux édition du Seuil, la revue Terrestres reprend un passage de l’ouvrage :

Bonnes Feuilles – Le greenwashing est souvent vu comme une manière de donner l’illusion de responsabilité écologique. Qu’elle concerne des biens ou des services, cette illusion ne serait qu’un argument marketing en plus. Et si le greenwashing relevait en réalité d’une dynamique plus profonde de l’histoire des sociétés industrielles ?

Lire la suite de l’article


Vous aimerez aussi...