A69 : Reçu par Mme Delga, l’Atécopol regrette sa non prise en compte des résultats scientifiques

Communiqué de presse par l’Atelier d’écologie politique

12 octobre 2023

Reçu·es par Mme Delga, les scientifiques toulousain·es de l’Atécopol regrettent sa non prise en compte des résultats scientifiques dans son positionnement sur l’A69

Reçus à leur demande par la présidente de la Région Occitanie, sept membres du collectif l’Atécopol, qui rassemble 200 scientifiques toulousains, ont échangé avec elle et deux de ses conseillers pendant plus d’une heure.

Ils ont fait part de leurs inquiétudes face à la poursuite du projet d’autoroute A69. Ils ont rappelé les arguments justifiant la suspension du projet, sur la base des faits établis par la recherche. Ces arguments avaient été précédemment publiés dans une tribune du 4 octobre signée par près de 2000 scientifiques.

Au terme de cet entretien, les membres du collectif ne peuvent que constater l’échec de la discussion. Ils regrettent que les risques sociaux et environnementaux du projet, qu’il s’agisse de lutte contre le réchauffement climatique, d’atteintes irréversibles à la biodiversité ou d’augmentation des coûts de la mobilité, soient minorés ou non pris en compte.

Si la science ne peut en aucune façon dicter la décision publique, décider, en ignorant sciemment des connaissances scientifiques clairement établies, est problématique dans une démocratie.



Citer ce billet
Atelier Ecopol (2023, 12 octobre). A69 : Reçu par Mme Delga, l’Atécopol regrette sa non prise en compte des résultats scientifiques. ATelier d'ÉCOlogie POLitique. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d1xw

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search