|SEMECOL| Tout coule ? Savoirs scientifiques et pouvoirs (autour) de l’eau

L’eau est importante pour une grande diversité d’usages et constitue une composante des milieux. Elle est également associée à de fortes dimensions culturelles, symboliques et sensorielles. Les changements environnementaux globaux se caractérisent par des boucles multiples, controversées et entremêlées entre différentes « puissances d’agir », qui concernent en particulier l’eau, dans ses dimensions à la fois biophysiques et sociales.
Dans ce contexte, comment mieux saisir le contenu ou le rôle des alertes et des incertitudes sur les risques ou les limites liés à l’eau ? Pour contribuer à répondre à ces questions, cette séance reviendra sur le travail d’objectivation, sa politisation et ses relations à l’action collective, dans ses dimensions spatiales (de l’échelle globale à des échelles plus locales) et temporelles (articulations entre passés, présents et futurs). Organisée sous la forme d’un dialogue entre hydrologie et géographie politique, cette séance s’appuiera sur des cas concrets, avec la participation de :

  • Jean-Philippe VIDAL, Hydroclimatologue, Directeur de recherche INRAE
  • Sara FERNANDEZ, Géographe, ICPEF, HDR, INRAE

Séance animée par Floriane CLÉMENT (Dynafor, INRAE), Adeline GRAND-CLÉMENT (PLH-Erasme, Université Toulouse 2 Jean Jaurès) et Sylvain KUPPEL (IRD / Géosciences Environnement Toulouse), en présence de :

 

Quand ? Mardi 6 février 2024, 17h-19h30
Où ? Salle Osète (6 Rue du Lieutenant-Colonel Pélissier)
Séance en accès libre et ouverte à tous


Citer ce billet
Atelier Ecopol (2023, 12 décembre). |SEMECOL| Tout coule ? Savoirs scientifiques et pouvoirs (autour) de l’eau. ATelier d'ÉCOlogie POLitique. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d1y7

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search